Comment gérer le jet-lag à l’autre bout du monde?

Le décalage horaire est inévitable. La plupart des experts affirment qu’il faut un jour par fuseau horaire traversé pour ne plus ressentir les effets du décalage horaire. Mais si vous volez à l’autre bout du monde, vous n’avez pas deux semaines pour vous adapter. Ne vous inquiétez pas, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas atténuer son impact. Les meilleurs conseils jet-lag consistent à suivre un régime alimentaire approprié, à se reposer et à faire de l’activité physique dans les jours précédant votre vol et après votre atterrissage.

Passez une bonne nuit de repos

N’attendez pas la dernière heure pour faire vos valises et nettoyer la maison. Une bonne nuit de sommeil avant de prendre l’avion est essentielle. Ceci est aussi important que de rester hydraté. Vous ne devez pas sacrifier le sommeil. Soyez réalistes, dormir dans un avion n’est pas la même chose que dormir dans un vrai lit. Vous devriez essayer de vous endormir et de vous reposer pendant le vol pour éviter de vous sentir épuiser à votre arrivée. Si possible, essayez de faire une sieste lorsque vous arrivez à destination le soir. Vous pouvez également aller plus loin et éviter de prendre des somnifères. Ces pilules peuvent vous rendre groggy et inconscient de la situation. Certaines personnes font même des cauchemars en prenant des somnifères. 

Mangez des aliments complets

Lorsque vous voulez lutter contre le jet-lag, évitez les collations sucrées et les aliments vides qui sont pratiques, mais qui manquent de nutriments vitaux qui fournissent de l’énergie. Avant de prendre l’avion et de voyager, vous devez avoir une alimentation équilibrée en protéines, fruits et légumes. Ces aliments sont riches en nutriments, vous vous sentirez donc rassasié et ne continuerez pas à avoir envie de grignoter. Voici quelques aliments que vous voudrez peut-être envisager :

  • fruit sec
  • Yogourt
  • Smoothies
  • Poulet grillé
  • Aliments à faible teneur en sodium

Soyez actifs en pleine nature

Vous n’aurez sans doute pas envie de courir un marathon à l’atterrissage, mais l’exercice physique est un autre remède. Voici quelques exemples d’exercice physique pendant le voyage :

  • Effectuer des exercices d’étirement sur le siège
  • Marcher dans l’allée
  • À l’aéroport, marchez entre les terminaux
  • Faites une promenade à l’extérieur dès votre arrivée

En vol, vous avez suffisamment de temps pour vous asseoir dans votre siège. Profitez-en pour vous dégourdir les jambes et marcher le plus possible. Vos activités quotidiennes peuvent ne pas être aussi sédentaires que vous l’étiez dans un avion, de sorte que l’exercice physique dans le terminal ou l’avion peut vous aider à maintenir vos activités quotidiennes autant que possible.

 

Bali ou l’une des destinations paradisiaques par excellence
Conseils pour un itinéraire road trip dans l’ouest américain