Destinations de voyage : visiter l’outback Australien

outback Australien

L’Australie fait partie des pays les plus vastes au monde. Elle possède une superficie quatorze fois plus grande que celle de la France. Le pays regorge de villes emblématiques telles Sydney et Melbourne qui accueillent chaque année des millions de visiteurs venus du monde entier. Mais si l’Australie est particulièrement appréciée des touristes, c’est grâce à sa pléthore de sites exceptionnels situés au centre et au nord du pays.  

Pour ceux qui souhaiteraient vivre une expérience inédite, il est d’ailleurs conseillé de visiter l’outback australie. Mais cette région est tellement étendue, qu’il n’est pas possible de tout explorer d’une traite. C’est pourquoi voici une petite sélection des incontournables à ne pas manquer lors de votre visite dans le centre rouge australien.

Le rocher sacré d’Uluru

Le rocher sacré d’Uluru est un véritable symbole en Australie. Également appelé Ayers Rock, ce site de l’outback australien a une circonférence de près de 10km et culmine à 345 mètres de hauteur. Mais il possède d’autres particularités fascinantes qui en ont fait un véritable symbole national. En plus d’être le plus grand monolithe du monde actuellement, il est également âgé de près de 700 millions d’années. À noter d’ailleurs que ce rocher figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Pour visiter ce site de l’outback, vous pouvez le survoler en hélicoptère, faire un tour en moto ou vous faire guider par un aborigène. Cependant, depuis 2019 il est interdit d’escalader ce monolithe géant par respect pour la population indigène locale. En effet, les aborigènes considèrent ce site comme sacré et bon nombre d’entre eux y pratiquent encore aujourd’hui certains rituels, notamment en réalisant des peintures rupestres. En revanche, vous pouvez visiter les nombreuses grottes d’Ayers Rock et découvrir ces fameuses fresques. Le rocher sacré d’Uluru a également la particularité de changer de couleur selon l’orientation du soleil.

Les gorges de Nitmiluk

Le parc national de Nitmiluk est un site assez méconnu des touristes. Et pour cause, comparé à ses homologues de l’outback australie, il abrite moins de variétés d’espèces animales et végétales. Mais les touristes ayant fait le détour recommandent vivement de le visiter. Vous y découvrirez de magnifiques gorges, dénommées les « Gorges de Nitmiluk » et situées non loin de la rivière Katerine.

Vous pouvez explorer le site à la marche, en bateau, en canoë ou même en hélicoptère. Mais la grande majorité des précédents visiteurs recommandent d’opter pour le canoë, indiquant que cette option permettait de mieux s’imprégner du décor et de se mettre davantage dans l’ambiance.

Tout au long de l’année, vous pourrez apercevoir à l’intérieur du parc des animaux aquatiques endémiques y ayant élu domicile comme des varans, des tortues et des crocodiles d’eau douce. Durant la saison humide en outback, des crocodiles d’eau salée y sont aussi visibles. Les gorges de Nitmiluk sont également connues pour les peintures anciennes qui longent ses parois et narrant l’histoire de la population aborigène qui y vivait autrefois.

Le Kings Canyon

Le Kings Canyon est situé à près de 300 kilomètres au nord d’Uluru. Il offre un paysage à couper le souffle, résultat de plus de 440 millions d’années de transformations. En effet, la lente érosion opérée dans cette zone depuis si longtemps a mené à la création de plateaux, de dômes et de bassins rocheux naturels qui donnent aujourd’hui tout son charme à ce site de l’outback australie. Les parois de ce site se montent à plus de 100 mètres et il se distingue particulièrement par la présence de diverses espèces d’oiseaux qui y ont trouvé refuge.

Pour explorer toutes les merveilles que ce site de l’outback a à offrir, vous aurez le choix entre différents circuits de distances et de difficultés variables. Les parcours les moins difficiles ont une longueur de 2 à 6 kilomètres et nécessitent entre 2 à 4 heures de marche. Pour les plus intrépides, le circuit le plus long mesure 22 kilomètres, mais rassurez-vous vos efforts seront amplement récompensés. En effet, les parcours plus ardus mènent aux endroits offrant les meilleures vues sur Kings Canyon et ses environs.

Le Parc de West MacDonnell Ranges

Dernier endroit incontournable dans l’outback et non des moindres : le Parc de West MacDonnell Ranges. Il s’étend sur près de 161 kilomètres et contient une faune et une flore exceptionnelle et unique. En effet, en plus d’abriter une pléthore de variétés d’animaux et de végétaux endémiques à l’Australie, ce parc abrite aussi bon nombre d’espèces rares et menacées d’extinction. Pour cette raison, il peut s’avérer difficile d’apercevoir ces dernières en pleine nature.  

En revanche, vous pouvez y découvrir des merveilles géologiques comme les Ochre Pits, une roche aux teintes variées qui ne se trouvent que sur de rares sites de l’outback australie. Autrefois, les aborigènes broyaient cette pierre pour en faire de la poudre et se l’étaler sur les bras, la poitrine et le visage. À noter que ces pierres sont sacrées pour la population locale indigène, il est donc fortement découragé d’essayer d’en récupérer des morceaux comme souvenir de la visite.

Quelles destinations pour partir au soleil au printemps ?
Les circuits les plus populaires au Costa Rica